Tanganyika : Près de 4.500 ménages des populations affectées par les conflits intercommunautaires bénéficieront de la part de l’ONG PACT en partenariat avec le Programme Alimentaire Mondial des vivres et semences dont le feu vert a été donné par le Ministre provincial de l’intérieur à Kalemie

Tanganyika : Près de 4.500 ménages des populations affectées par les conflits intercommunautaires bénéficieront de la part de l’ONG PACT en partenariat avec le Programme Alimentaire Mondial des vivres et semences dont le feu vert a été donné par le Ministre provincial de l’intérieur à Kalemie

Le lancement de la distribution de ces vivres et semences aux populations affectées par les conflits intercommunautaires au Tanganyika s’est tenu ce jeudi 13 octobre 2022 au Beach Raïssa sous la direction du Ministre provincial de l’intérieur, représentant à l’occasion la Gouverneure de province devant un parterre des acteurs humanitaires et officiels. Elle est une initiative de l’Organisation internationale PACT exécutée en partenariat avec le programme alimentaire mondial, PAM.Environ 4.500 ménages comprenant 21.000 bénéficiaires en sont ciblés. D’après Guy Kilumba, Manager du Tanganyika conflict mitigation and réconciliation project TCMR, ces personnes affectées par les conflits vont bénéficier de la ration alimentaire constituée de la farine de maïs, des légumineuses et de l’huile végétale ainsi que des semences. Il précise que cette action rentre dans le cadre de la troisième phase du projet TCMR que son Organisation met en œuvre dans la région en vue de la résolution des conflits et de l’amélioration de la cohésion sociale.

 » Nous avons choisi ce moment car il s’agit de la saison agricole et les semences sont disponibles. Une fois les semences sont plantées, nous nous attendons à la production qui va aider la communauté bénéficiaire à accéder aux activités génératrices de revenu et se prendre en charge. C’est cela l’impact que nous voulons voir dans la communauté » dit-il.

Pour le Chef du Bureau de PAM Kalemie, Moustapha Traoré, cette distribution des vivres et semences vise l’éradication de la faim et le renforcement de la cohésion sociale. Il se dit confiant que les semences à distribuer vont contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire des bénéficiaires.

 » Cette distribution vise les populations affectées par les conflits. Au-delà des semences qui seront distribuées par PACt, nous avons prévu de distribuer une ration alimentaire pendant trois mois parce qu’on ne veut pas voir les ménages bénéficiaires aller vendre les semences au marché. Nous pensons qu’à l’issue de cette intervention et au moment de la récolte, les populations ciblées auront suffisamment des nourritures et pourront raisonnablement améliorer leur sécurité alimentaire. » indique-t-il.

Le représentant de l’USAID à cette cérémonie Hari Swaminathan indique que cette distribution est organisée dans l’idéal de lutter contre l’insécurité alimentaire dans certains territoires de la province du Tanganyika. Il salue les efforts de différentes agences du système des Nations-Unies qui contribuent à la promotion de la paix, au relèvement socio-économique et à l’autosuffisance alimentaire des populations affectées. Hari a par la suite loué l’implication du gouvernement provincial dans la mise en oeuvre du plan Nexus.

Présidant l’événement, le Ministre provincial de l’intérieur, Pierre Lumbwe Kazimoto représentant l’autorité provinciale a dit toute sa gratitude à PACT et à USAID pour l’appui au gouvernement provincial dans la lutte contre l’insécurité alimentaire et la promotion de la cohésion sociale des populations au Tanganyika. Il a à cet effet invité les bénéficiaires des semences à les utiliser aux fins pour lesquelles elles vont être distribuées.

« Je salue le geste posé par nos partenaires USAID, PACT et PAM. Aux bénéficiaires, les semences qu’on vous distribue ne sont pas à vendre mais plutôt à semer pour que vous puissiez vous prendre en charge. Nous mettons en garde tout celui qui s’ évertuairait à les vendre, car nous avons pris toutes les dispositions pour contrer une une telle pratique » avertit-il.

Sur place, l’émissaire de Julie NGUNGWA MWAYUMA, Gouverneure de province a procédé aux côtés des responsables de USAID, PACT et PAM à la distribution symbolique de ces vivres et semences à quelques bénéficiaires.
La distribution proprement dite couplée des vivres et semences débute le 17 Octobre.
Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet  » Tanganyika conflict mitigation and réconciliation project, TCMR en sigle qui est financé par USAID. Ce projet est mis en oeuvre par l’ONG PACT dans 5 territoires de la Province du Tanganyika dont Kalemie,Nyunzu,Kabalo,Manono et Moba.

OLOMBWE Didier et Jeannot MWILAMBWE à Kalemie

Partager
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *